Punta di Monacu (Corse-du-Sud), septembre 2005
Il aura fallu trois années de repérages et de recherches pour identifier formellement le bombardier B-25C #42-53371 et son vol de destination, Dès lors, le Gouvernement Américain a délégué au JPAC, l'unité militaire Américaine basée à Hawaï, spécialisée dans la recherche et l'identification des corps de soldats et personnels civils disparus dans les zones de combat.
Pendant plus d'une semaine, une équipe – quatre militaires et un anthropologue – a travaillé directement sur le site du crash, et entrepris une fouille minutieuse du chaos granitique qui avait englouti l'appareil et son équipage. Ainsi, 62 ans après le crash, les dépouilles pouvaient être redescendues sur Bonifacio et déposées à la chapelle Saint Jean-Baptiste, avant leur rapatriement aux USA.